L'Aurore d'Antan, un bout de livre qui s'est transformé en manga 5 générations plus tard ^^

Aller en bas

L'Aurore d'Antan, un bout de livre qui s'est transformé en manga 5 générations plus tard ^^

Message par °Ookami-chan° le Mar 10 Juil - 22:38

Je vous passe, chapitre par chapitre (sinon, impossible de poster le tout) mon premier roman, qui au départ devait donner une quintologie.

Il est (à mes yeux) normal que je verrouille le topic en attendant d'avoir tout posté à la suite. Je déverrouillerai après, afin que vous puissiez me donner vos impressions.

Si il y a des mots incompréhensibles, marqués d'une étoile, ou des ''trous'', demandez-moi, il s'agit de vocabulaire bien à l'histoire et les ''trous'' sont des images ou des zones de texte manquantes. Demandez-moi aussi pour.

à+, bonne lecture.

_________________________________________
signé: ''la sale égocentrique''
(même une signature me semble une preuve d'égo, je crois, mais bon, c'est que de la prévention, alors voilà)
avatar
°Ookami-chan°
Admin
Admin

Messages : 186
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 21
Localisation : Quelque part dans un truc qui s'appelle un "pays" du nom de "Suisse" mais sinon, dans ma bulle... ou les deux à la fois.

Indentification de moi:
Type d'Objet Pensant Non Identifié (OPNI): Manipulateur/trice

http://lerendezvousopni.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aurore d'Antan, un bout de livre qui s'est transformé en manga 5 générations plus tard ^^

Message par °Ookami-chan° le Mar 10 Juil - 22:39

Prologue:
-PROLOGUE-










Donnes-moi de ta chaleur. Tue. Karoha, se
réveilla, les tempes en feu. Le Daeymon* Scorpion avait faim.



Ses mains se mirent
à frémir. Oui. Tue, disait l'Esprit scorpion. Il ouvrit la porte de sa chambre,
descendit dans la salle de bain et se regarda dans le miroir d'argent. Sa peau
devenait grise et pourtant, il avait dix-sept ans. Ses os craquèrent dans
l'obscurité. Tue. Karoha cracha du sang dans le lavabo. Tue. Autour de ses yeux
ternes étaient représentés deux dards de scorpion. Il sortit de la pièce. Deux
griffes jaillirent de son pied droit. Il se mit à réfléchir tant bien que mal
dans son esprit embué par celui du Daeymon. Il se dirigea silencieusement vers
la salle à manger où une servante nettoyait les résidus de repas sur la table.
Karoha la frôla. Ses yeux de dément. C'est la dernière chose qu'elle vit. Son
regard se déroba.



Karoha se pencha
sur le cadavre. Une petite partie de lui-même se sentait horrifiée. Comme à
chaque fois qu'il avait satisfait le Daeymon, il était fier. Mais cette lune
noire-ci, le Scorpion n'était pas rassasié. TUE! Je veux une âme puissante,
utile.



Karoha sourit au
fond de lui-même. Quand il était enfant, il tuait insectes, oiseaux et petits
rongeurs pour combler la faim du Daeymon. Mais ce dernier avait aussi grandi.



Le cadavre se
volatilisa.



Karoha remonta le
grand escalier. À présent, le tueur avait toutes ses griffes. Il se massa le
bas du dos. Non ! Pas le dard. pensa-t-il. Alors fait ce que je t'ai
dit ! ricana le Daeymon. Ses griffes raclèrent le marbre. Il s'arrêta
devant une porte. Il posa sa main devenue patte sur la poignée. Ouvre et tue,
pensa son double esprit. Et règne, pensa la dernière part du garçon de dix-sept
ans. Ouvre et tue. Comme avant, il s'approcha de la personne endormie. Et d'un
coup de dard dans son cou, il tua. Un couteau jaillit de sous l'oreiller et
sectionna deux doigts de Karoha et en même temps sa dernière part de bonté.
C'était aussi le dernier geste du mort. Le grand gouverneur. Son tyran de
propre père.



















''Je m'appelle ***. Je suis pour l'instant condamnée à l'exil dans mon
monde avec mes quatre compagnons car nous seuls ne sommes pas encore sous
l'emprise du Daeymal. Nous continuons la Quête de la Transcendance entreprise
il y a environ cinq siècles par nos vénérables ancêtres… mais aussi
malheureusement par les daeymaljas. Je n'en dis pas plus car vous n'allez rien
comprendre. Donc pour ce fait, je dois vous raconter la fabuleuse épopée de nos
aïeuls, de notre univers, les secrets de notre peuple: les Sebaïs et de notre
monde: Mitsugosa.''





PREMIÈRE PARTIE



LA FORTERESSE DES SENTHŌ-KI













_________________________________________
signé: ''la sale égocentrique''
(même une signature me semble une preuve d'égo, je crois, mais bon, c'est que de la prévention, alors voilà)
avatar
°Ookami-chan°
Admin
Admin

Messages : 186
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 21
Localisation : Quelque part dans un truc qui s'appelle un "pays" du nom de "Suisse" mais sinon, dans ma bulle... ou les deux à la fois.

Indentification de moi:
Type d'Objet Pensant Non Identifié (OPNI): Manipulateur/trice

http://lerendezvousopni.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum